L'église Saint Pierre et Saint Paul

 

Peintures murales du cœur et de l'avant cœur

Christ en majesté, bénissant de la main gauche, tenant un livre de la main droite, entouré d'une mandorle, cantonné des quatre animaux de l'apocalypse, symbole des quatre évangélistes, dans la grande tradition des fresques de Cluny.

On admire la finesse du graphisme et la gamme harmonieuse des coloris ocres, rouges, jaunes, vert et bleus. D'après les spécialistes, cette fresque pourrait être datée du dernier quart du XIIème siècle.

 

Peintures murales suite

On voit sur cette photo prise pendant la restauration, la couche de plâtre qui recouvre les fresques. Seul un travail précis pouvait faire revivre ces peintures cachées pendant de nombreuses années.

 

 

Le clocher

La tour du clocher est romane; en revanche, la flèche et la corniche sur laquelle repose la tour sont du XIXème siècle.

On y trouve une cloche de bronze de 1749 classée monument historique.

 

 

L'église

Située au centre de Sussey, elle est le cœur du village. Son clocher rythme le temps par le décompte des heures.

L'intérieur de l'église avec ses nombreuses statues, son chemin de croix et ses vitraux en font une visite incontournable lors d'un séjour au village.

 

Les photographies de la rénovation de l'église dans les années 50

 

 
Il a longtemps donné la messe dans l'église ST Pierre et St Paul

 Le père Jean-Pierre JARRE
 dit "père JARRE"

Texte extrait des information religieuses de l'Auxois-Morvan
 n°192 Mars 2010

Natif d'Arbois (Jura), en 1914, le père Jarre est arrivé en 1951. nommé curé des paroisses de Censerey, Diancey et Sussey. Souffrant d'une douloureuse maladie des yeux, il desservit d'abord ses paroisses en "mochette" sans permis, puis en R5.

Très pieux, il lisait son bréviaire, en marchant dans les rues, en soutane. Très exigeant avec lui-même, avec les enfants et les fidèles, il supportait aucun retard. Ayant une très grande dévotion à la vierge, il nous a laissé de très beaux souvenirs, belles processions pour la Fête-Dieu avec l'ostensoir et le Saint-Sacrement. Dans les rues de Censerey décorées de branchages, un ou deux reposoirs (autel) dans les cours. En premier lieu un dais porté par 4 hommes, celui-ci tout orné de broderies, comme les vêtements liturgiques du prêtre. Puis, derrière, des enfants portant au cou des corbeilles remplies de pétales de roses ou de pivoines qu'ils jetaient le long des chemins.

Le 15 août , des bannières dorées ou bleues portées pour la Vierge par des jeunes filles, suivies du chœur de chants et des chrétiens, Il y avait aussi les processions aux flambeaux. Tout cela a duré jusque dans les années 1980.  A la fin des processions, toujours bénédiction des tous petits enfants, qui venaient pratiquement tous avec leurs parents.

Ayant vécu parmi nous pendant 46 ans, l'abbé Jarre aurait pu rester encore un peu pour nous assurer la messe, mais à son grand regret il partit pour la maison du clergé en 1997. Sa gouvernante, ne pouvant plus l'aider (également pour des raisons de santé), ce fut d'ailleurs le dernier curé résidant chez nous. Il est revenu au cimetière de Censerey le 22 juin 2002 et cette prière fut dite je jour de ses obsèques:

"Père Jarre, à Censerey, à Sussey ou à Diancey, vous avez célébré la messe pour nos familles, pour les vivants comme pour les morts. Que votre exemple nous stimule à ne pas oublier de nous porter les uns les autres dans la prière, à ne pas oublier de vous porter dans nos prières".

HB

Vos photos sont les bienvenues pour compléter cette page.

 


Situation Commune Curiosités Association Économie Hébergement Restaurants Alentours Vos photos Les gens Archives cartes Vu d'en haut Archives photos Le courrier Liens

 Dernière mise à jour le 16.01.11